Flamboyant crépuscule d’une vieille conformiste

Dominique Biron, 81 ans, apprend qu’elle est atteinte de la maladie d’Alzheimer.

Dominique Biron, 81 ans, apprend qu’elle est atteinte de la maladie d’Alzheimer. Elle a vécu une vie de petite bourgeoise, se conformant toujours à ce qu’on attend d’elle, et acceptant une médiocrité ennuyeuse qui l’a rendue aigrie. Mais il n’est jamais trop tard pour reprendre sa vie en mains, ce qu’elle décide de faire… en planifiant son suicide. Pendant les trois jours précédant la date fatidique, elle fait le bilan de sa vie (terne), du monde qui l’entoure (désespérant) et de ses proches (stupides). En-dehors de Victoire, sa petite-fille préférée, peu de gens trouvent grâce aux yeux de cette Tatie Danielle du Brabant Wallon. On ne peut s’empêcher de s’attacher à cette femme lucide et férocement drôle, qui nous force à nous regarder nous-mêmes sans complaisance.

Articles Similaires

Couverture de Il est grand temps de rallumer les étoiles
Couverture du Problème à Trois Corps

Faites une recherche sur le site

Rechercher